Un panier de produits variés tous les 15 jours

Les produits disponibles sont diffusés auprès des consommateurs (mail ou papier). Ces derniers passent commande auprès des producteurs. Ils peuvent s’inscrire pour une livraison régulière ou acheter de façon plus ponctuelle. Les livraisons des paniers s’effectuent tous les 15 jours chez un consommateur relais.

Afin de compléter l’offre par des produits non disponibles en Limousin (café…), l’association s’est rapprochée d’une boutique locale de produits équitables.

 

Un engagement des producteurs et des consommateurs

Les producteurs participent solidairement à l’association et/ou au budget en fonction des ventes réalisées et du niveau d’engagement. Ils s’inscrivent dans une démarche d’agriculture durable et de transparence vis-à-vis des consommateurs.

Tout consommateur est gratuitement adhérent à l’association. Ils peuvent participer aux réunions de travail et s’acquitter d’une cotisation de membre actif afin d’aider au développement de l’association

 

Une démarche fondée sur des valeurs

Le Panier paysan fonde son action sur des valeurs inspirées des principes du développement durable :

La solidarité. Le consommateur devient consomm’acteur en participant au développement ou à l’installation d’agriculteurs sur des exploitations à taille humaine.

Le lien social. Le lien entre producteurs et consommateurs est assuré par l’organisation de visites de fermes et de rencontres. Un bulletin de liaison « Les Brèves de Panier » informent sur l’actualité de l’association, des idées recettes…

La transparence. Les producteurs communiquent sur leur mode de production et leurs coûts.

Le respect de l’environnement. Les producteurs s’attachent à réduire l’impact de leurs activités sur l’environnement : absence de produits phytosanitaires, travail sur la réduction des emballages…

Des débouchés assurés

Le système de paniers procure aujourd’hui aux producteurs un débouché sûr et pérenne pour leurs productions. Il leur assure ainsi un revenu stable et permanent à des prix rémunérateurs. Pour certains, la part occupée par les paniers dans leurs circuits de vente peut aller jusqu’à 50%.