"La ferme Biologique, un système équilibré..."

Les pratiques de la bio sont basées sur le maintien et l'amélioration de la santé et de l'équilibre entre le sol, l'eau, les végétaux et les animaux. Loin d'être un retour au passé, la bio est une agriculture innovante. Les recherches se développent et les innovations impulsées par la bio peuvent bénéficier à tous les agriculteurs.
Nourrir le sol L'agriculteur bio prend soin de la terre pour préserver sa fertilité. Il nourrit le sol grâce à la culture de plantes enrichissantes, l'apport de matières organiques ou l'association de cultures complémentaires. Les travaux du sol préservent la structure et la vie du sol. La rotation des cultures limite la présence de plantes non désirées, de parasites et les risques de maladies.

Cultiver au rythme de la plante

L'agriculteur bio favorise la croissance de ses plantes en travaillant son sol et en choisissant des espèces et des variétés adaptées. N'utilisant pas d'engrais minéraux, de pesticides et d'herbicides, il limite la concurrence des herbes indésirables par un désherbage mécanique. Il favorise des associations de plantes, des rotations de cultures et conserve des espaces naturels (haies, prairies, mares...) pour maintenir une biodiversité naturelle. En cas de besoin il utilise des méthodes naturelles pour lutter contre les ennemis des plantes : systèmes de piégeage, insectes auxiliaires, extraits de plantes...

Favoriser le bien être des animaux

L'élevage permet d'équilibrer les sytèmes agricoles : l'animal nourrit le sol, le sol nourrit la plante, la plante nourrit l'animal. En élevage bio, les animaux sont essentiellement nourris avec des aliments biologiques produits sur la ferme. Ils bénéficient d'un accès à l'extérieur et de bâtiments d'élevage assurant leur bien-être (espace, air et lumière naturelle). La prévention est de mise pour limiter les risques de maladies. Quand c'est nécessaire, les thérapies douces sont privilégiées : homéopathie, phytothérapie... 

En savoir plus